Blog

13 mai 2016

les animaux et l’au-delà

Tout d’abord, je tiens à préciser que le deuil d’un animal de compagnie peut-être aussi douloureux que celui d’un être humain. Beaucoup de nos compagnons sont considérés comme des membres à par entière de la famille.
Nous les aimons et les chérissons. Malheureusement, ce deuil est très peu considéré dans notre société actuelle.
On entend souvent dire “tu n’as qu’à en prendre un autre…..”.
Nous pouvons reprendre un animal, il ne remplacera jamais celui qui vient de nous quitter.

Tout comme les humains, les animaux ont une âme. Et oui, des nombreuses personnes pensent qu’ils sont dénoués de sensation et d’émotion.
Ce sont des êtres sensibles et évolués, et peuvent ressentir la joie comme la tristesse.

Que deviennent-ils après leur mort ?
Au moment de leur décès, l’âme sort de l’enveloppe corporelle, de la même façon que pour un être humain. Certains Êtres peuvent choisir comme “mission” d’accueillir les animaux dans cette “nouvelle vie”.

S’ils ont été heureux dans leur famille, ils vont restés près d’eux et leur rendre visite régulièrement. En revanche, s’ils ont été maltraités, abandonnés, etc…ils partent dans l’astral et les “maîtres” ne les retrouvent pas.

Parfois, malgré les bons soins de la famille, certains animaux diront qu’ils n’ont pas été si heureux que ça. Je m’explique, par exemple lorsqu’un petit chien a été brossé à longueur de journée, ou bien enfermé à la maison alors que c’est un animal qui doit se dépenser , se défouler en extérieur.
Ou encore un chien dont la race adore l’eau et qu’il n’y est pas beaucoup allé, etc…

Il est vraiment important de respecter les besoins et les contraintes d’une race (peut-importe l’animal en question). Ils savent le rappeler lors des communications…

Comment communiquent les animaux décédés ?
J’ai , à plusieurs reprises, eu l’occasion de transmettre les messages d’animaux décédés à leurs maîtres. Ce qui fût, à chaque fois très émouvant et surprenant.
Notamment lors d’une médiumnité en salle dédiée à nos chers compagnons. Juste avant d’intervenir, je m’inquiétais un peu de savoir comment allait se dérouler la séance.
Mes guides, pour me rassurer, m’ont dit : “Une âme est une âme, il n’y a que l’enveloppe corporelle qui diffère !” Et ils avaient bien raison (comme toujours….) !

J’entends l’âme des animaux, de la même façon que celle d’un être humain adulte ou celle d’un bébé. ça ne change pas. Et je les vois de la même façon.

Ces messages peuvent aider à apaiser le chagrin de leur maître, à les déculpabiliser si leur animal a malheureusement été victime d’un accident, ou s’ils ont des regrets par rapport à l’euthanasie…

Les animaux décrivent la façon dont ils sont partis, s’ils ont été heureux, ce qu’ils aimaient, leurs problématiques physiques, leurs petits “joujoux”, etc….

Je me souviens d’un petit chien qui décrivait la forme et la couleur d’une croquette “spéciale”, celle qu’il triait et laissait toujours au fond de sa gamelle, ce qui a bien fait rire sa maîtresse (il n’y avait qu’une croquette qu’il n’aimait pas et laissait toujours de côté, ce qui exaspérait la petite dame …”) ou encore le petit médaillon qu’il portait autour de son cou.

Les personnes décédées se présentent régulièrement au côté d’un animal pour expliquer à leur famille qu’ils l’ont retrouvé de l’autre côté du voile. C’est très touchant car les maîtres sont attachés à eux, et ces derniers le sont également !

Les animaux décédés, tout comme les défunts, nous font des signes, des petits coucous de l’au-delà pour nous dire que tout va bien, qu’ils sont bien arrivés et qu’ils pensent aussi à nous. Vous pouvez leur parler, ils vous entendent et reçoivent vos douces attentions envers eux.

Nos compagnons de route ne sont pas “que des animaux”, ils font partie intégrante de la famille et nous le rendent bien, ici comme après…

Paix et Lumière, M-A



Une réponse à “les animaux et l’au-delà”

  1. Laetitia dit :

    Bonjour Marie-Angélique,

    Merci infiniment pour cet article, pour ce magnifique partage.

    Est-ce que les animaux (chiens et chats) ont une conscience/connaissance élargie une fois passés de l’autre côté? Je vous demande cela notamment pour savoir :

    – quand on s’adresse à eux, après leur décès, est-ce qu’on peut leur parler comme à un humain, ils comprennent les mots, on peut leur expliquer des choses? Ou l’on doit s’adresser à eux comme avant, nous adapter à leur compréhension limitée du langage humain?

    – Est-ce qu’ils entendent toujours quand on s’adresse à eux, même s’ils sont occupés ailleurs, dans d’autres plans? Ou parfois seulement? Ou bien ils nous entendent uniquement pendant les moments où ils sont en « visite » près de nous?

    – Est-ce qu’ils ont conscience/connaissance des choses importantes concernant leur vie terrestre qu’ils ignoraient quand ils étaient incarnés? Par exemple, savoir pourquoi leur « propriétaire » a été obligé, ou au contraire n’a pas pu, faire telle ou telle chose les concernant? Toutes ces choses que les animaux auront vécu comme de la maltraitance ou de la négligence, parce qu’ils ne pouvaient pas savoir, de leur vivant terrestre, de quoi il retournait exactement (soins douloureux mais pour essayer de les guérir, placement temporaire en garde mais décès avant le retour donc vécu comme un abandon, logement inadapté par manque d’argent, séparation forcée, euthanasie amèrement regrettée ou au contraire pas la force de mettre fin à des souffrances pourtant terribles, etc)…

    Je vous serais tellement reconnaissante d’avoir la gentillesse de répondre à ces quelques questions, si vous avez vous-même déjà eu l’occasion de le vérifier personnellement. Je sais que nous sommes très nombreux à nous les poser.

    Je vous remercie d’avance.
    Bien cordialement,

    Laetitia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *